La vie des frères

Radio Siriri – cela veut dire « paix »

SIRIRI

cela veut dire « paix »

Au début des années 90, l’Eglise catholique en Centrafrique n’avait l’intention de ne créer qu’une seule radio religieuse, mais suite à un certain nombre de difficultés rencontrées, le projet n’a pu aboutir.
Et RADIO NOTRE DAME de l’archidiocèse de Bangui, la capitale a été la première à être lancée.
Peu après, RADIO SIRIRI, terme qui signifie Paix ou Sérénité en langue Sangö, a vu le jour.
Monseigneur Armando Gianni, évêque du Diocèse de Bouar voulait faire de cette station radio un moyen pour rejoindre tous les fidèles de son diocèse, à travers des programmes de formation humaine et chrétienne, d’information et de prière.
Et c’est le 20 janvier de l’année 1995 à 10 h 30, que Don Fausto, le technicien venu de Chiavari (Italie) avec son équipe ont fait le premier lancement de la radio au monastère Sainte Claire, avec l’Ave Maria récité par les sœurs Beatrice et Françoise en français et en sango.
L’intention de ces religieuses était de mettre cette station radio sous la protection de la Madonne, l’« Etoile de l’évangélisation, afin qu’elle devienne un instrument de paix et de l’unité ».
C’était vraiment un événement au niveau de la ville. Les habitants de Bouar n’en croyaient pas leurs oreilles, comme si c’était dans un rêve. Car, avoir une station privée en province, ce n’était pas si évident.
Et cela devint motif de fierté, car en dehors de Bangui, Bouar devenait la première ville de province à pouvoir se doter d’une radio privée.
Depuis lors les radios privées se sont multipliées en Centrafrique, et ce n’est plus un événement d’entendre parler de l’installation d’une nouvelle station radio.

DEVELOPPEMENT

La station avait au départ ses locaux dans l’enceinte du presbytère de la paroisse Saint Joseph. Mais en 2007, par un document écrit, l’évêque a demandé aux frères capucins de prendre la gestion de la radio.
Et elle fut dès lors transférée de Saint Joseph à Saint Laurent.
Après un moment délicat de hauts et de bas, elle a pu trouver sa vitesse de croisière depuis 2011, avec la prise en mains du père Jean Marius Zoumaldé, son nouveau directeur.
Ce dernier a étoffé l’équipe de la radio, passant du seul journaliste avec deux bénévoles de départ, à une équipe de 12 personnes; des bénévoles pour la plupart, compte tenu du caractère limité du budget de fonctionnement.
Il a su mettre sa préparation en gestion de patrimoine culturel au service de la radio diocésaine. 
Ensuite il a modifié la grille de programme, en développant une politique de radio de proximité, sans pour autant modifier les grandes lignes de base : Evangélisation, Education, Emissions axées sur les thèmes de Développement, de Droits de l’homme et de Paix.
RADIO SIRIRI est très écoutée grâce à la qualité de ses émissions.

LE BATIMENT DE LA STATION

Elle est dotée pour le moment d’un émetteur de 500 W, avec un spectre de diamètre allant de 75 à 160 kms en fréquence modulée (FM 103.6).
SUR 103.6 FM
Mais elle sera dotée prochainement d’un émetteur de 3000 W afin de pouvoir surmonter le problème que lui pose le relief accidenté de la région de l’Ouham Pendé.
Elle s’est installée depuis le 21 mai 2012 dans ses nouveaux locaux – avec des outils appropriés pour un travail beaucoup plus professionnel - Radio Siriri est dépendante du générateur de Saint Laurent. Ce qui l’oblige à limiter ses heures d’émission radiophoniques le soir à partir de 17 h. Mais les auditeurs continuent de lui demander sans cesse d’augmenter ses heures de diffusion, afin de pouvoir couvrir toute la journée.
Force est de reconnaître qu’en deux ans, Radio Siriri a fait des bons en avant à tous les niveaux.
Et depuis son partenariat avec l’Agence de Presse LNC (La Nouvelle Centrafrique), elle a pu mettre en valeur le côté presse écrite de la radio. 
RADIO SIRIRI est une radio stable qui fait son travail tout en cherchant à diversifier ses activités pour le plus grand bonheur de ses auditeurs.
Radio Siriri est membre de l’Association des Radios Communautaires de Centrafrique (ARC – Centrafrique).

Galérie de photos

Projet et réalisation:
AJTI AQQ Agencja kreatywna